Appelées aussi « coin revelable inks » en langage anglo-saxon,  ces encres invisibles sont souvent utilisées en VPC, jeux divers et même en sécurité pour faire apparaître un mot caché.

Après impression et parfait séchage de l’encre invisible, on fait apparaître cette dernière par simple frottement de l’impression à l’aide d’une pièce de monnaie (en laiton ou cuivre de préférence). Le motif passe de façon irréversible ainsi de l’incolore au gris plus ou moins dense. Ces encres existent en formulations offset, typographie et flexographie.