Ces encres possèdent une particularité, non seulement elles sont fluorescentes sous lumière noire (UV), mais après extinction de la source UV, elles restent visibles un certain temps dans le noir. C’est ce qu’on appelle la  » REMANENCE ».

C’est cette particularité qui permet leur utilisation en détection (lecture à l’aide d’un phosphoroscope), par exemple en tri postal. Ces encres sont pratiquement toujours opaques ou semi-opaques, mais pratiquement invisibles (sauf cas particulier) sur un support papier. Contrairement aux encres invisibles et fluorescentes, elles peuvent être imprimées sur des supports azurés, puisque seule la rémanence sera lue à l’aide d’appareils appropriés. Ces encres peuvent également être teintées de différentes manières, ceci pour l’obtention d’encres Chromotropes.

Dans le cas où l’impression doit être visuellement lue dans le noir, les encres phosphorescentes ne sont pas imprimables en typographie ni en offset, du fait de la taille importante des particules pigmentaires. Dans le cas des timbres-Poste, la lecture se faisant à l’aide d’un phosphoroscope, la rémanence demandée étant faible, nous utilisons des pigments beaucoup plus fins qui sont utilisables en typographie.